Auteur : Michael

courrier

Pourquoi les enfants adorent recevoir du courrier ?

Rémy Perla est le fondateur d’Epopia, un service qui propose à vos enfants d’envoyer et recevoir des courriers personnalisés sur fond d’histoires extraordinaires. Il a accepté de répondre à nos questions.

 

epopia lettre courrierBonjour. Merci de bien vouloir vous présenter en quelques mots.

Bonjour, je m’appelle Rémy Perla, je suis papa de deux enfants et c’est avec eux que je me suis passionné pour la littérature jeunesse, les pédagogies nouvelles comme Montessori et que j’ai créé le concept magique d’Epopia.

 

Quand et pourquoi avez-vous décidé de créer Epopia ?

L’idée d’Epopia est née d’un souvenir de jeunesse. À 8 ans, j’étais loin d’être un lecteur accompli. Pourtant, un matin, j’ai découvert dans ma boite aux lettres un courrier à mon nom. A l’intérieur j’y ai découvert une clé de voiture et j’apprenais que je devais me rendre chez le concessionnaire pour récupérer ma voiture. C’était évidemment une publicité, mais ce courrier m’était adressé directement et j’avais cette clé donc la voiture ne pouvait qu’exister. J’ai donc lu et relu ce courrier et j’y ai même répondu. Une lettre accompagnée d’un élément réel avaient éveillé ma curiosité et mon imagination et m’avait lancé dans la lecture et l’écriture. Devenu papa, c’est sur ce principe que j’ai eu l’idée de créer une nouvelle manière de stimuler la créativité des enfants de 5 à 10 ans, à travers un jeu littéraire fantastique.

Merci de rappeler le principe d’Epopia en quelque mots.

Epopia, ce sont les premières aventures personnalisées, par correspondance, dont les enfants deviennent les véritables héros. Ils reçoivent un matin dans leur boite aux lettres un courrier à leur nom, ils y découvrent différentes surprises comme une couronne, un diplôme royal à leur nom et la carte d’un royaume lointain et apprennent en lisant les lettres qu’ils sont désormais les rois et reines de ce royaume. Ils sont donc invités à répondre par écrit pour donner leurs consignes aux personnages et poser également toutes les questions qu’ils souhaitent. Quelques jours plus tard, un nouveau courrier arrive et ils découvrent que l’aventure évolue selon leurs réponses. C’est un véritable jeu de rôle épistolaire qui éveille leur créativité, leur imagination et leur confiance en eux.

Pourquoi selon vous est-ce important de continuer à écrire des lettres en 2018 ?

Si certains adultes peuvent s’interroger sur l’utilité d’écrire de nos jours, les parents, eux, ont conscience que c’est une étape fondamentale pour l’éducation de leurs enfants. L’apprentissage de la lecture et de l’écriture sont des fonctions fortement liées : les neurosciences démontrent que quand un enfant lit, dans son cerveau, il écrit les mots, et le passage par l’écriture manuscrite permet notamment d’affiner la motricité fine et d’engager la mémoire motrice ce qui permet de mettre en jeu différents sens, permettant ainsi un encrage mémoriel beaucoup plus fort et aidant à surmonter des difficultés classiques comme la lecture ou l’écriture de lettre en miroir. A l’heure du « tout écran » et de ces effets délétères, d’un point de vue pédagogique, il est donc primordial que les enfants continuent de passer par l’écriture ; mais ce n’est pas tout. L’objectif principal d’Epopia est de faire rêver les enfants car c’est à travers l’imagination que l’on peut le mieux engager un enfant et le faire entrer, par exemple, dans la lecture et l’écriture. Et quel rêve offrons-nous aux enfants si nous leur envoyons de simples emails ? Le passage par le courrier postal nous permet donc de véritablement donner vie à leurs univers imaginaires, par exemple avec les surprises qui accompagnent chaque courrier, et d’ainsi véritablement stimuler leur créativité naturelle.

Vous-même aimez recevoir du courrier ?

A l’intérieur, je suis resté un grand enfant et pour moi, comme pour mes enfants qui sont abonnés à Epopia, la réception de chaque courrier est un moment fort en émotions ! Recevoir des nouvelles de ses amis, ouvrir les surprises qu’ils nous ont envoyé, découvrir les conséquences des décisions qu’ils ont pris, réaliser en famille l’activité créative proposée par les personnages… c’est à chaque fois un doux mélange d’excitation, de surprise, d’étonnement et de fierté qui les aide à grandir mais qui nous permettent de partager ensemble quelque chose de vraiment fort et durable.

Comment ça se passe concrètement quand vous recevez le courrier d’un enfant ?

L’équipe d’Epopia reçoit chaque jour entre 100 et 200 lettres d’enfants. Chaque courrier est ouvert et lu par l’un de nos écrivains. Ensuite, selon la réponse de l’enfant, nous allons choisir une route au sein de l’aventure, en rédiger une nouvelle ou agrémenter nos textes de nouveaux paragraphes pour répondre aux questions et demandes particulières de chaque enfant. Tout ce travail de personnalisation est réalisé par notre équipe avec l’aide d’un logiciel spécialisé que nous avons développé nous-même pour pouvoir garantir un haut niveau de qualité et un strict respect de la trame narrative des enfants. Ensuite, les courriers réponses sont transmis à un centre logistique spécialisé de l’association des Paralysés de France qui prend en charge l’impression et la mise sous plis des courriers réponses qui arriveront quelques jours plus tard chez les enfants afin que le rêve puisse se poursuivre !

Des projets à nous révéler pour l’avenir ?

Les aventures Epopia sont en perpétuelle évolution. Ainsi, depuis deux ans, nous avons recréées intégralement nos histoires et ajoutons sans cesse de nouvelles illustrations et de nouvelles surprises dans nos courriers. Nous adaptons également le concept afin que les enseignants de primaire puissent l’utiliser avec leur classe et ce sont déjà plus de 300 écoles qui l’utilisent. Enfin, avec déjà plus de 30 000 familles abonnées, nous sommes également en train de lancer Epopia dans de nouveaux pays et espérons pouvoir prochainement le proposer dans d’autres langues afin que les enfants du monde entier puisse partager avec nous cette folle aventure.

Réduire ses déchets et recycler en famille : les astuces d’une maman responsable

Rencontre avec Manon Cederroth, maman passionnée par l’univers de la récup’ et auteur du blog Mon Escargot. Une interview que vous pouvez retrouver dans les cahiers de La Tribu le hors-série de la Tribu des Idées dédié à la récup’. Elle nous explique ici en quoi le recyclage et la récup’ sont important pour elle.

Quand avez-vous développé un intérêt pour la récup’ ?

Lorsque je suis devenue maman, je me suis mise à réfléchir à quel impact aurait ma consommation, si je subvenais aux besoins de mon enfant en achetant que du neuf. Mon impact sur la nature, financier et sur l’éthique aurait été catastrophique. Il y a déjà tellement de matériel dans le circuit, que ça devient absurde d’acheter du neuf. Un objet peut changer de propriétaire plusieurs fois. Le jour ou il rend l’âme, que faire ? Est-ce récupérable pour en faire un autre objet ? Très souvent oui. J’ai alors décidé d’utiliser mes connaissances, d’apprendre, de créer pour fabriquer ce dont j’avais besoin. Par la suite, j’accumulais beaucoup de matériel, j’ai donc décidé de fabriquer aussi pour les autres avec ce que j’ai.

Comment cela se traduit dans votre quotidien ?

Aujourd’hui, je n’achète plus rien de neuf sans réfléchir au réel besoin que j’ai. Puis-je répondre à ce besoin par moi-même, en le fabriquant ou bien en détournant un autre objet de son utilité initiale ? Sinon puis-je le trouver d’occasion ou à louer ? Et si je dois acheter neuf, je me renseigne sur sa provenance et son impact sur la nature. Je le fais pour mon éthique, mais surtout pour l’éducation de mes trois enfants. Ils représentent l’avenir et ce sont eux qui changeront le monde de demain. C’est un devoir que nous avons tous en tant que parents. Je n’achète plus rien dans l’immédiat, j’attends de le trouver d’occasion et plus rien n’est jeté sans réflexion sur la possibilité de récupération.

« Ce sont les enfants qui changeront le monde de demain »

Vous avez une boutique en ligne, est-ce votre activité principale ?

Après avoir travaillé quelques années comme laborantine en biologie, j’ai tout quitté pour suivre mon mari dans sa carrière de biologiste à travers le monde. Nous avons vécu 3 ans à New York, puis continué notre chemin en Suède à Stockholm. Pendant ce périple, nous avons eu trois enfants Syrane 9ans, Thorgal 6ans et Aaricia 5ans. A présent nous nous sommes installés dans une petite ville, Norrtälje. Je vends mes créations dans une petite boutique où je travaille deux jours par semaine. Sur ma page Facebook « Mon Escargot », je poste régulièrement des photos de ce que je fabrique et les gens sont libres de me contacter si quelque chose les intéresse. Mes premiers articles étaient des sacs fabriqués à partir de hauts de jeans, puis des jouets pour enfants. A présent je fabrique aussi des trousses, torchons, bonnets, bandeaux, ceintures, bijoux… tout ça avec des chutes de tissus que des magasins n’utilisent pas, des vieux vêtements, des vieux rideaux, draps ou encore des dentelles et anciennes fermetures éclair. Lorsque je souhaite utiliser du cuir, je me sers d’anciennes paires de bottes. Je me suis aussi passionnée pour le maquillage pour enfant. Je travaille dans des évènements et anniversaires.

Que faites-vous pour transmettre cette passion à vos enfants ?

Lorsqu’ils ont un besoin, une envie qui passe par l’achat, nous en discutons : Pouvons-nous le faire nous-même ? Si non, pouvons-nous le trouver d’occasion ? Est-ce urgent ? Je leur explique très souvent l’impact de l’achat. Par exemple, pour un t-shirt a 4 euros seulement, combien d’eau utilisée ? Combien de personnes ont travaillé pour ce coton, la fabrication du t-shirt, la teinture, l’importation ? Dans quelles conditions ont-elles travaillés ? Quel est l’impact sur notre nature ? Eaux usées, importation par camions, déforestation, etc. On apprend l’histoire, la géo à nos enfants à l’école. Pourquoi pas notre impact sur la planète, apprendre à consommer différemment et à faire soi-même ?

Des comptes Facebook à visiter
Pour transmettre ses découvertes ou des nouvelles idées, Manon a créé une deuxième page Facebook:
Infos Recyclage – DIY – Mon Escargot
Elle vous conseille aussi 3 autres pages Facebook :
Recyclages , Astuces et Bricolages
Éco-bricolage et recyclage artistique
Veolia Recyclage & Valorisation des Déchets

activité manuelle fête des pères

Et si on fabriquait le cadeau pour papa ?

Marre de la sempiternelle cravate ou des cadeaux rasoirs ? Voici 5 activités manuelles à faire avec les enfants pour fabriquer des cadeaux pour la fête des pères. Parce que les papas aussi aiment les cadeaux faits à la main.

 

1 – Des tablettes de chocolat personnalisées

chocolat cadeau fête des pèresNon, on ne parle pas de muscles ici, mais bien de véritables tablettes de chocolat customisées. Le cadeau idéal pour les papas gourmands. Alors le concept est très simple, vous imprimez les messages sur une feuille A4 (mais vous pouvez aussi faire un joli dessin à plusieurs mains), vous découpez les bords, et vous recouvrez la tablette. Vous trouverez des exemples gratuits à imprimer sur le blog AlloMamanDodo qui propose aussi de nombreuses idées pour la fête des pères.

2 – Des marteaux custo

marteaux diy fête des pères

Si papa est bricoleur et qu’il aime bien réparer les jouets cassés, alors il aura sans doute besoin d’un marteau. Avec un peu de papier de verre et quelques feutres, les enfants pourront customiser les manches et ainsi offrir des pièces uniques à leur papa adoré. Une activité manuelle simple à mettre en place et pas très onéreuse. On adore ! Vous trouverez tous les détails du tuto sur le blog RangeTesJouets.com.

3 – Une cravate surprise

cravate surprise fête des pères

Oui je sais, j’ai dit que les cadeaux DIY permettaient de changer de la sempiternelle cravate, mais je n’ai pas résisté à vous présenter le tuto réalisé par Virginie (notre super rédac’ chef) sur son blog perso, MamanDIY. Une activité manuelle rapide à effectuer et donc parfaite si nous sommes déjà dimanche matin et que vous avez oublié la fête des pères ! Munissez vous d’une paire de ciseaux, d’un tube de colle et d’une imprimante… Pour le reste, je vous laisse aller regarder sur le blog de Virginie.

4 – Une carte à cœurs pour dire Je t’aime

Un petit mot vaut souvent tous les cadeaux du monde. Pour le mettre en valeur, je vous propose cette petite carte avec des cœurs accordéons que nous avons dénichée sur le blog MesPetitsBonheurs. Vous trouverez les gabarits et le tuto détaillé sur le site ou dans la vidéo ci-dessus.

5 – Une carte nœud pap’

carte surprise fête des pères

Encore une carte magnifique dont vous trouverez le tuto sur le blog BlogHopToys.fr. Une moustache et un nœud papillon, tous les codes de la hype sont présent sur cette carte. Et comme pour les autres petits cadeaux, vous n’aurez besoin que d’une paire de ciseaux, d’un tube de colle et d’une imprimante. Nul doute que cette carte saura mettre le petit mot ou poème des enfants en valeur !

 

Voila, c’est tout pour cette sélection, si vous avez aimé et que vous avez réalisé quelques une des activités manuelles ci-dessus, envoyez-nous les photos, nous les partagerons avec plaisir sur Facebook et Instagram !

Et bonne fête à tous les papas !

 

 

Voir