Auteur/autrice : Pierre-Louis

20 activités extérieures que tous les enfants devraient avoir fait avant leurs 12 ans

Ce qu’il faut absolument avoir fait avant ses 12 ans.

Tuto papillon en laine – Facile !

Apprenez à fabriquer de petits papillons colorés en laine et feutrine

Sablés chocolatés

Idée de goûter gourmand au chocolat

Le couple royal

Cette année, pour l’épiphanie, on ne va pas juste manger de la galette ! Découvrez comment créer de joli petits roi et reine à base de récup’ !

Il te faut :

  • Bouchons de cidre ou de champagne
  • Morceaux de feutrine de diverses couleurs
  • Colle forte
  • Carton doré
  • Laine
  • Coton hydrophile
  • Feutre noir
  • Éléments de décoration : cabochons, rubans…

A réaliser à partir de 8 ans.

Découpe dans la feutrine un premier rectangle de 9 x 2,5 cm, et un deuxième de 9 x 3,5 cm pour la cape.

Choisis le côté sans inscription du bouchon pour la face avant. Colle le premier morceau de feutrine en partant de l’arrière et en entourant la base du bouchon.

Ajuste la cape en partant du devant cette fois, et en ne collant que l’encolure. Dessine le visage au feutre noir.

Pour la chevelure, la barbe, et la moustache du roi, étire et colle des petits morceaux de coton. Pour les cheveux de la reine, coupe des brins de laine de 12 cm environ, colle-les alignés sur le sommet du bouchon. Arrange une coiffure et égalise aux ciseaux.

Découpe une bande de 9 x 2 cm dans un carton doré. Dessine les pointes, découpe, décore la couronne avant de la fermer en rond. Colle-la sur la tête.

Finis de décorer tes personnages avec des rubans dorés, cabochons, perles… Celle ou celui qui trouvera la fève les remportera !

Retrouvez d’autres idées originales et créatives sur la tribu des idées !

5 calendriers de l’Avent pour attendre Noël

Idées de calendrier de l’avent à faire soi-même pour les enfants

Chauve-souris à suspendre

Créez des chauve-souris en papier pour Halloween !

3 questions à Élise, qui pratique l’instruction en famille

1. En quoi la loi contre le séparatisme a été un temps une menace pour l’IEF ?

Cette loi vise à ne rendre l’IEF accessible uniquement à une partie spécifique de la population. Elle ne sera plus un droit et un recours accessible à tous. C’est une atteinte à une liberté fondamentale qui est garantie par notre Constitution. L’amalgame fait avec le séparatisme religieux essaye de remettre en doute l’utilité et le bien fondé de ce mode d’instruction. Or, à ce jour, nous ne disposons d’aucune étude qui prouverait le lien entre le séparatisme et l’école a la maison. Nos enfants ne vivent pas en marge de la société, bien au contraire !

2. Qui sont les familles qui ont recours à l’IEF ?

La plupart des familles choisissent l’IEF par simple conviction, pour préserver le rythme biologique de l’enfant, avoir le choix des repas, passer plus de moments en famille et approfondir ses centres d’intérêts. D’autres le font car leur enfant souffre d’une maladie grave, de handicap ou de phobie scolaire. Selon certains parents, l’école à la maison a sauvé leur enfant. D’autres le font aussi car leur enfant souhaite poursuivre une passion pour se perfectionner davantage, les horaires aménagés qu’offre l’IEF répondent parfaitement à ce besoin… Il y autant de réponses différentes à cette question que de familles impliquées.

3. Quels sont pour vous les avantages de l’IEF ?

L’enseignante Charlotte Mason a dit : “La question n’est pas de savoir ce qu’un enfant sait lorsqu’il est arrivé à la fin de son éducation, mais combien il s’en soucie.”

L’IEF offre le privilège d’une éducation sur mesure, respectueuse de l’individualité et du rythme de l’enfant, sans aucune pression ni compétition. Chaque situation de notre vie quotidienne est saisie pour apprendre, découvrir et expérimenter : une ampoule grillée conduit à une leçon sur l’électricité, une dent perdue amène à la découverte de son anatomie, etc. Aucune journée ne se ressemble, les apprentissages sont vivants et ancrés dans le réel.

Les avantages de l’instruction en famille sont nombreux, mais le bonheur d’être ensemble les dépasse tous !

Retrouvez Élise sur Instagram : @mon_ecole_a_moi et retrouvez notre article sur l’IEF en cliquant ici.

Retrouvez d’autres interviews sur la tribu des idées !

École à la maison : on fait le point !

Qu’est-ce que l’IEF et pourquoi est-elle menacée ?

5 idées à créer avec des galets

Nos idées détourner les galets et en faire un support créatif

Enfant : 10 activités pour éveiller ses sens dans la nature

Et si on profitait des beaux jours pour permettre à nos enfants de se familiariser avec leurs sens ? Voici 10 activités simplissimes pour vous y aider !

L’odorat

→ Composez un bouquet d’odeurs dans un gobelet et faites deviner ce qui s’y trouve à votre enfant.  

→ Frottez une plante entre vos mains et dites si vous aimez ou pas l’odeur qui s’en dégage.

L’ouïe

→ Allongez-vous, fermez les yeux pendant une minute et prenez le temps d’écouter les nombreux bruits de la nature.

→ Évaluez la distance de l’orage qui arrive en comptant les secondes entre l’éclair et le tonnerre.

Le goût

→ Fleur de pissenlit, ail des ours, fraise des bois… jouez à reconnaître de petits éléments comestibles en les dégustant les yeux fermés.

→ Pour les plus téméraires, déposez une fourmi rousse sur votre langue et observez le goût citronné de l’acide formique qu’elle dégage. Relâchez-la rapidement.

La vue

→ En faisant remarquer à votre enfant qu’il a marché sur votre ombre, transformez une balade monotone en karaté des ombres.

→ La nuit, suspendez un drap blanc et projetez dessus une lumière forte. Observez les nombreux papillons et autres insectes qui s’approchent.

Le toucher

→ Enlevez vos chaussures et marchez dans l’herbe fraîche ou sur les galets.

→ Proposez à votre enfant de fermer les yeux et posez sa main sur différentes textures. À lui de dire si c’est doux, visqueux, râpeux, piquant…

Retrouvez d’autres activités sur la tribu des idées !

Voir